Critères d’obtention du permis de résident à Maurice

Pour les personnes souhaitant s’installer sur l’île et obtenir de plein droit le permis de résident, plusieurs critères sont décrits, correspondant à la plupart des situations possibles.

Investisseur à Maurice

L’investisseur étranger doit virer à Maurice, une somme d’au moins 100 000 dollars ou l’équivalent en d’autres devises convertibles. En plus, l’activité de l’investisseur doit pouvoir générer un chiffre d’affaires d’au moins Rs 2 millions pendant la première année d’opération et d’un total d’au moins de Rs 10 millions durant les deux années suivantes.

Professionnel travaillant à Maurice

Un expatrié peut prendre un emploi à Maurice sous un Occupation Permit si le salaire de base mensuel est supérieur à Rs 60 000. Le seuil de salaire est de Rs 30 000 seulement pour le secteur informatique.

Travailler à son compte à Maurice (self-employed)

L’activité d’un expatrié qui choisit de travailler à son propre compte doit générer un chiffre d’affaires supérieur à Rs 600 000 annuellement durant les deux premières années, et un chiffre d’affaires supérieur à  Rs 1 200 000 durant la troisième année. En plus, l’investissement initial doit être de l’ordre de 35 000 dollars.

Permis de retraite à Maurice

Un ressortissant étranger est éligible à un permis de résidence pour personne à la retraite s’il est âgé de plus de 50 ans et s’il peut virer à Maurice une somme de 40 000 dollars annuellement, ou l’équivalent en d’autres devises convertibles.

Permis de résident permanent à Maurice

Le permis de résidence permanente permet à un ressortissant étranger de vivre et de travailler à Maurice pour une période de dix ans. Un investisseur étranger en est éligible s’il réalise  un chiffre d’affaires supérieur à Rs 45 millions durant une période de trois années consécutives. Un étranger qui investit au moins 500 000 dollars dans un secteur prioritaire est également éligible à un permis de résident permanent. Une personne travaillant à son propre compte est aussi éligible a un permis de résidence permanent si elle réalise un chiffre d’affaires dépassant Rs 3 millions annuellement pendant trois années consécutives.

Les secteurs prioritaires de développement

Agro-industrie, industrie cinématographiques, services bancaires, construction, éducation, énergie renouvelable, services financiers, pêche, port franc, technologie informatique, manufacturier, tourisme, loisirs.